sempe love...enfin si, jetez-en encore, c'est trop bon.

Mon dernier message, écrit sur le mode bouhouhou-personne-ne-m'aime, avait pour thème officiel un sujet récurrent chez les blogueurs : la sortie de l'anonymat. Et voilà t'y pas que sous mes yeux ébahis, ce soir en rentrant de mon non-pont de l'Ascension (mon recteur préféré n'avait pas jugé utile de faire cadeaux à ses petits instits chéris de la journée de vendredi), je trouve des brouettes de commentaires révélant le thème officieux du fameux message : me faire tresser des couronnes par des lecteurs.

Alors merci, public en délire, d'avoir pris la peine de remonter mon petit moral et mon gros ego. Je suis remontée comme une pendule, maintenant, et je vais publier 3 billets par jour, obligé.

Enfin, dès que le lave-vaisselle sera réparé, parce que là tout de suite, j'ai Paic Citron Party.