lachassealoursDans notre mono-space préféré rempli de sièges auto, c'est souvent le Vietnam. Pisderman et moi, on serre les dents, on évalue nos chances de pouvoir rentrer à la maison à pied si on décide de sortir à la prochaine aire d'autoroute et de planter là les trois harpies hurlantes et trépignantes.

Mais parfois, les filles se mettent à chanter ensemble. Chacune à son tour choisit une chanson, sans savoir en général que cette chanson-là, je la chantais à l'arrière d'une autre voiture, quand les ceintures de sécurité n'étaient pas encore tout à fait obligatoires. Je la chantais quand elles étaient dans mon ventre, et quand elles savaient encore se rouler en boule contre l'épaule de celui qui essayait de les endormir.

Pisderman, qui sait tout ça, chante avec sa voix grave, sa voix dont je suis tombée amoureuse il y a 18 ans et quelques jours. Et moi qui chante aussi, je sens que j'ai quatre poumons au lieu de deux, et qu'il fait soleil et que j'aurais eu bien tort de rentrer en stop.